Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2011

COUP D'OEIL DANS LE RETRO

Nous vous proposons une petite marche arrière pour évoquer deux beaux ouvrages d'inspiration mécanique publiés en fin d’année dernière.

Le premier opus est un beau livre-portfolio signé Ever Meulen aux éditions Champaka.

  Porfolio Ever Meulen.jpg

Intitulé Top Models, il nous fait découvrir onze modèles automobiles qui peuplent le garage imaginaire du maître flamand de la ligne claire.

On y retrouve la passion de Meulen pour le design automobile des années 1930-1960 à travers la représentation de modèles mythiques tels que la Citroën DS, la Lancia Aurelia B20, la Lotus Elite, la Corvette…

Cerise sur le gâteau, chaque dessin est accompagné de commentaires croustillants de l’artiste !

Cette belle réalisation prolonge avec bonheur l’exposition Essence(s) qu'organisait la galerie Champaka en novembre et décembre derniers. 

Extrait Portfolio Meulen.JPG

Le contenu complet du portfolio est téléchargeable ici 

Le tirage est limité à 125 exemplaires numérotés et signés. Autant dire qu’il faut mettre les gaz pour se le procurer dare-dare !

Le second livre fortement recommandé par la maison Klare Lijn n’est autre que la réédition chez Dupuis de 60 chroniques de Starter, le plus célèbre mécano de la bande dessinée. 

Starter couverture.jpg

Né sous le crayon de Franquin et repris par Jidéhem, à la fin des années cinquante, ce personnage proposa pendant plus de vingt ans aux lecteurs de Spirou des bancs d’essai des dernières nouveautés automobiles.

Il empruntait sa voix au journaliste automobile Jacques Wauters pour une rubrique vantant les mérites ou dénonçant les travers des voitures de l’époque qu’il s’agisse de bolides (Ferrari, Porsche,Ford Mustang...), de curiosités (Volga russe, XPF 1000 à trois roues, Williams vapeur…) ou de la voiture de Monsieur Tout le monde (Renault 4, Ami 6, Simca 1000…).Starter extrait.jpg

Au final, deux beaux ouvrages signés par deux grands dessinateurs "made in belgium"qui nous renvoient aux audaces esthétiques et aux prouesses techniques d’automobiles d’un autre temps.

Certes ces voitures polluaient davantage mais elles avaient quand même une toute autre personnalité que la plupart des modèles insipides et fades que nous proposent aujourd'hui des constructeurs et des designers en manque d'inspiration.

Illustrations copyright Champaka (Top Models) & Dupuis (Starter) 

29/03/2009

LE NEUVIEME ART DE LA FRESQUE

Dans le cadre de l’année 2009 de la bande dessinée, les Musées royaux des beaux-arts de Bruxelles accueillent l'exposition Regards croisés de la bande dessinée belge jusqu'au 28 juin 2009.

Affiche Regards Croisés.jpg

L'affiche de l'exposition signée Ever MEULEN

Cette exposition propose au visiteur de (re)découvrir l'apport de la bande dessinée belge à l'évolution du genre à travers la présentation d'une série impressionnante de planches originales d'auteurs historiques (HERGE, JACOBS, VANDERSTEEN, MACHEROT, PEYO...) mais aussi des espaces dédiés à vingt auteurs représentatifs de la bande dessinée belge contemporaine dans toute sa diversité (CAUVIN, VAN HAMME, SCHUITEN, GELUCK, MIDAM, GOBLET, VAN HASSELT...), ces derniers proposant des planches originales d'auteurs qui ont marqué ou influencé leur travail créatif (Mac CAY, Mac MANUS, CANIFF, Alex RAYMOND, Carl BARKS, Charles SCHULZ...).

Les deux commissaires de l'exposition, Jean-Marie DERSCHEID et Didier PASAMONIK, ont fait le choix de l'éclectisme et du transgénérationnel en proposant un aperçu très large de la création belge en bande dessinée d'hier et d'aujourd'hui.

Par ailleurs, ils ont eu la judicieuse idée de faire appel à la crème de la ligne claire pour habiller l'espace des salles d'exposition à travers de magnifiques fresques monumentales créées spécialement par François AVRIL, Ever MEULEN et Joost SWARTE.

J'ai le grand plaisir de vous proposer ci-dessous un petit aperçu de ces magnifiques créations avec l'aimable concours d'Eric VERHOEST, grand coordinateur de Bruxelles BD 2009. Savourez ces merveilles de ligne claire ! A elles-seules, elles justifient un détour par Bruxelles d'ici la fin juin pour pouvoir les admirer en vrai et en grand !

fresque-avril.jpg

La fresque de François AVRIL. Copyright F. AVRIL

fresque-avril.jpg

Montage_2.jpg

La fresque signée Ever MEULEN. Copyright E. MEULEN

fresque-meulen.jpg

Lutrins_9_-_10.jpg

Un panoramique de Joost SWARTE. Copyright J. SWARTE

lutrin-swarte.jpg

Lutrins_11_-_12_-_13_-_14.jpg

Un panoramique de Ever MEULEN. Copyright E. MEULEN

Lutrin-meulen.jpg

Regards croisés de la bande dessinée belge
Musées royaux des Beaux-arts
3 rue de la Régence, à Bruxelles
jusqu’au 28 juin 2009, du mardi au dimanche, de 10 à 17 heures (fermé le 1er mai).

Plus d'infos : www.brusselscomics.com

Un catalogue de l'exposition est édité par Snoeck Publishers.

14/03/2009

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Quelques belles illustrations d'artistes ligne claire pour des expositions ou manifestations en cours ou à venir.

Expo MEULEN.jpg

Affiche d'Ever MEULEN pour son exposition STADSTIEKENEIR
au Parlement des Flamands de Bruxelles
du 6 mars au 3 avril 2009
Plus d'infos et une vidéo de l'artiste sur : http://www.brusselnieuws.be

Art_Paris_2009_BD.jpg

Affiche de François AVRIL pour ARTPARIS
Les auteurs de la bande dessinée s’exposent à ARTPARIS
au Grand Palais
du 19 au 23 mars 2009
Plus d'infos sur : www.artparis.fr

BD BASTIA.jpg

Affiche d'Emile BRAVO pour BD BASTIA 2009
16èmes rencontres de la Bande Dessinée et de l'Illustration de Bastia
du 2 au 5 avril 2009
Plus d'infos sur : www.una-volta.org

stripdagen_2009_kleur.jpg

Affiche de Michiel de JONG pour le Stripdagen de Houten
Festival néerlandais de bande dessinée
les 26 et 27 septembre 2009 à Houten (Pays-Bas)

Sans oublier la superbe affiche de Joost SWARTE pour l'exposition Quintet au Musée d'Art Contemporain de Lyon déjà présentée sur ces pages.

30/12/2008

DERNIERES LECTURES DE 2008

Pour terminer l'année, je vous propose une petite note sur quelques belles publications plus ou moins "ligne claire" de 2008 qu'il ne m'a pas été donné d'évoquer sur ces pages jusqu'à présent et qu'il m'aurait semblé plus que regrettable de passer sous silence. Un rattrapage de dernière minute à l'approche de 2009 !

ACME 19 001.jpgPour commencer, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture du 19ème volume de l'Acme Novelty Library de Chris WARE, à découvrir au plus vite, en version originale, chez Drawn and Quarterly. Le probable futur Grand Prix 2009 de la ville d'Angoulême s'y montre toujours aussi brillant tant dans son dessin, impressionnant de justesse et de simplicité que dans l'ambition de son propos et sa parfaite maîtrise de la construction du récit. Avec ce volume, nous renouons avec l'univers de Rusty Brown, le nouveau personnage principal du créateur de Jimmy Corrigan, avec un zoom sur la personnalité troublée de son père W.K. Brown via un détour surprenant mais totalement réussi dans l'univers de la science fiction. Du grand Art. Une oeuvre parfaite.

ZAAK TTT.JPGPour les admirateurs du grand Ever MEULEN qui auraient raté L'affaire T.T.T publié en son temps par l'éditeur lyonnais Carton, signalons une belle réédition chez Beeld Beeld de cet ouvrage sous le titre De Zaak T.T.T.. Dans ce recueil d'illustrations réalisées pour l'hebdomadaire Humo, dans les années 70, l'artiste belge vous invite à découvrir les 3 T cachés dans chacun de ses dessins. A vous de jouer !
Aperçu sur le site du Comptoir des Indépendants.

ciel en ruine cover.jpgIl est toujours agréable de voir apparaître de nouveaux auteurs déployant un style ligne claire surtout quand ils sont talentueux dès leurs premiers albums. Tel est le cas du français Olivier DAUGER, dessinateur de Ciel en ruine, une série d'aviation teintée de fantastique, écrite par Philippe PINARD et publiée dans la collection Cockpit de Paquet. Alarmstart, le second volume paru cet automne, nous offre un dessin très épuré et un superbe travail de mise en scène de combats aériens dans l'Allemagne de 1945. Même si une certaine froideur se dégage du trait de DAUGER, celui-ci n'en demeure pas moins très agréable. Nous ne saurions d'ailleurs que trop vous conseiller son recueil d'illustrations aéronautiques intitulé Pilotes & Co et publié chez le même éditeur. Servi par un format à l'italienne très réussi, cet ouvrage contient de superbes dessins.
Aperçu de ces ouvrages sur le site de Paquet.

9782803624607cm1.JPGRestons dans l'univers de l'aviation avec la publication, en cette fin d'année, du second et dernier volume de l'intégrale ADLER de René STERNE au Lombard. Si l'on ne peut que féliciter l'éditeur pour son hommage à l'auteur trop tôt disparu et la qualité et le soin apportés à cette belle réédition, on pourra néanmoins regretter le prix élevé de chaque volume (47 euros) qui risque fort de limiter l'impact de cette série trop méconnue sur un nouveau lectorat. Mais ne faisons pas trop la fine bouche et saluons comme il se doit cette remise au goût du jour des aventures d'Adler Von BERG, un aviateur déserteur de la Luftwaffe et de son amie Helen. Le lecteur pourra admirer une belle ligne claire au service de récits pleins d'exotisme mais aussi une réelle ambition d'auteur. En effet, au travers des péripéties de son héros, René STERNE développe un propos humaniste en dénonçant tout particulièrement les excès du totalitarisme qu'il s'agisse du IIIème Reich ou bien du stanilisme. Chaque volume rassemble 5 histoires précédées de préfaces inspirées sur le parcours d'homme et d'artiste de René STERNE ou ses influences notamment littéraires. Il contient également plusieurs travaux inédits comme, par exemple, les deux pages d’essais réalisées par l'auteur en vue de la mise en images d'un Blake et Mortimer écrit par Jean VAN HAMME, celles-là mêmes qui convainquirent l’éditeur de lui confier la succession de Ted BENOIT pour le dessin de La malédiction des trente deniers. On sait que le destin en a malheureusement décidé autrement, le décès brutal de René STERNE, en novembre 2006, arrêtant net l'avancement du 1er tome. Ce dernier sera fort heureusement achevé par la veuve de l'auteur, Chantal de SPIEGELEER et très probablement publié en fin d'année 2009.
Aperçu sur le site du Lombard.

MADILA.jpgIl convient d'ailleurs de signaler qu'à l'occasion de cette réédition des aventures d'Adler, le Lombard a eu la judicieuse idée de proposer une intégrale en un volume de la série Madila écrite et dessinée par Chantal de SPIEGELEER. Ce n'est que justice quand on sait le rôle déterminant qu'a pu avoir cette dessinatrice sur la carrière en bande dessinée de René STERNE dont elle était par ailleurs la coloriste pour Adler. Outre les 4 albums publiés de 1988 à 1995, l'intégrale Madila contient un album totalement inédit de 46 pages intitulé Les yeux dans les yeux. Le trait de Chantal de SPIEGELEER est proche de celui de René STERNE. Il est clair, sophistiqué, un rien destructuré et très esthétique avec un travail tout particulier sur les costumes des personnages et l'architecture dans laquelle ils évoluent. Les récits proposés ont pour cadre Madila, une ville imaginaire et dépeignent plus particulièrement les travers de la mode et du cinéma. Chantal de SPIEGELEER s'y livre à une critique subtile de ces univers de l'apparence, anticipant de quelques années la peopolisation que nous connaissons aujourd'hui. L'intégrale contient également une interview de l'auteure qui nous apprend son retour prochain à la bande dessinée, toujours au Lombard, en collaboration avec Juan d'OULTREMONT, avec une nouvelle série dont le titre provisoire est Eclipse.
Aperçu sur le site du Lombard.

TRESOR cover JPG.jpgLicue DURBIANO est une autre dessinatrice à suivre de près. Avec Trésor, publié dans la collection Bayou de Gallimard, l'illustratrice française nous livre une bande dessinée pleine de fraîcheur, d'humour et d'aventures située dans les années 50, de Paris à Rennes-le-Château. Ce récit trépidant n'est pas sans rappeler l'atmosphère des feuilletons radiophoniques de Pierre DAC et Francis BLANCHE ou les comédies de Vincente MINNELLI. On y retrouve les ingrédients du roman populaire révisités à la mode de la "nouvelle" bande dessinée : des personnages typés (un professeur en archéologie, sa fille un peu fleur bleue, l'assistant de l'archéologue épris de la demoiselle, un couple mal intentionné et particulièrement intéressé), un parchemin mystérieux, une chasse au trésor. Le dessin simple et clair de Lucie DURBIANO, sa mise en couleur aux tons vivifiants sert à merveille ce récit pas si léger qu'il n'en a l'air. En effet, comme elle en a l'habitude, l'auteure mèle les genres et introduit beaucoup d'ironie et de cynisme dans sa bande dessinée. Derrière l'apparente fantaisie de l'histoire, elle nous décrit avec talent et subtilité les pires travers de l'espèce humaine. Une vraie réussite.
Aperçu sur le site de Gallimard.

DENIS invisible.gifEn consacrant Nouvelles du monde invisible, son dernier ouvrage publié chez futuropolis, au thème des odeurs, le moins que l'on puisse dire est que Jean-Claude DENIS a eu du nez. En effet, il nous embarque avec brio dans les mystères d'un sens souvent négligé. A travers une approche autobiographique, l'auteur nous fait partager son goût pour l'univers olfactif. Par différentes nouvelles graphiques situées à différentes périodes de sa vie, le dessinateur nous fait prendre conscience de l'importance des odeurs dans nos existences. Il nous prouve que des senteurs délicates, des parfums subtils ou des effuves nauséabondes peuvent nous rappeler des souvenirs lointains, nous procurer du plaisir ou nous faire mieux percevoir notre réalité. Servi par un code couleur extrêmement limité dominé par une dominante bleu mais aussi par une mise en pages inhabituelle comptant peu de cases par planche, le dessin épuré de Jean-Claude DENIS, un peu plus jeté que d'habitude, fait merveille. On relèvera la présence en fin d'album d'un long texte de l'auteur intitulé A vue de nez qui complète fort utilement les bandes dessinées qui précèdent. A lire absolument même en période de rhume !

low-moon-histoires-jason.jpgEnfin, pour terminer ce tour d'horizon, je tiens à signaler la parution de la version française de Low Moon, le western de JASON déjà évoqué sur ces pages à l'occasion de sa publication sur les "funny pages" du New York Times. Cette bande dessinée a fait l'objet d'un tirage de qualité dans une édition au dos toilé chez Carabas, accompagné d'autres histoires sous le titre Low Moon et autres histoires mais aussi d'une publication isolée au format journal qui permet de savourer en grand format le dessin et le style inimitable de l'artiste norvégien. A conseiller sans modération en attendant Les poches pleines de pluie, son prochain album annoncé dès janvier chez Carabas.

Bonne(s) lecture(s) !

26/02/2008

CHAMPAKA REND HOMMAGE A L'ATOMIUM

5e9520574edf3399bca4471be2ca2c97.jpg


A l’occasion du cinquantenaire de l’Atomium, construction emblématique de Bruxelles et édifice légendaire pour les amateurs de ligne claire, les éditions CHAMPAKA vont revisiter le mythe de l’expo 58 à travers une formidable collection d’estampes originales.

Eric VERHOEST, chef d’orchestre de la prestigieuse maison d’édition, a eu la très bonne idée de solliciter plusieurs artistes de la bande dessinée européenne pour rendre un hommage à la célèbre création de l’ingénieur André WATERKEYN, chacun d’entre eux ayant carte blanche pour livrer une composition ayant pour sujet le prestigieux monument bruxellois.

Eric VERHOEST : « les droits sur ce monument sont désormais protégés par le copyright. Fort de l'image de marque de CHAMPAKA, j'ai trouvé un accord avec les détenteurs de ces droits. Je leur ai tout simplement proposé de réunir, au sein d’un projet commun, le Gotha du Neuvième Art et l’Atomium ! En effet, quoi de plus logique que de faire le lien entre ces deux grands atouts « belges » ? Ma volonté a donc été de réunir autour de ce projet des signatures prestigieuses de la bande dessinée européenne. En fonction de ses intérêts, chaque artiste placera sa composition graphique dans un esprit «années 50» ou plus contemporain, si pas futuriste. Le sujet pourra être l'Atomium lui-même (en vedette ou en « background ») ou bien l' «esprit» du monument et/ou de son époque ».

Le programme annoncé est particulièrement enthousiasmant ! En effet, quatorze sérigraphies à tirage limité et signé (199 exemplaires chacune) paraîtront en deux « saisons », en avril puis septembre 2008.

Au programme de la « saison 1 », on trouvera François AVRIL, Philippe BERTHET, FLOC’H, Jean-Claude GOTTING, André JUILLARD, Jacques de LOUSTAL, Joost SWARTE. La « saison 2 » nous proposera des créations de Ted BENOIT, DUPUY & BERBERIAN, Vittorio GIARDINO, Ever MEULEN, Frank PE, François SCHUITEN et Bernard YSLAIRE.

On ne peut que se féliciter de la présence de plusieurs tenants de la ligne claire dans cette prestigieuse liste ! Quoi de plus naturel quand on sait combien l’exposition universelle 1958 et son fameux « Style Atome » ont eu une influence déterminante sur l’approche esthétique de plusieurs dessinateurs de bande dessinée.

Eric VERHOEST le rappelle d’ailleurs fort bien : « Notre axe éditorial initial repose sur la « nouvelle ligne claire » dont un des fondements est le « Style Atome ». Ce style, apparu à l’aube des années 80, revisite de manière (post) moderniste la ligne claire hergéenne et l’éternel dynamisme du trait de FRANQUIN. Ses porte-drapeau furent CHALAND, Serge CLERC, FLOC’H et Ted BENOIT. L’appellation « Style Atome » est une référence immédiate à l’Atomium, inauguré à une époque où FRANQUIN, WILL ou TILLIEUX concevaient leurs grands chefs-d’œuvre. Sans oublier que le monument (au premier degré) et le style (au second degré) transmettent une joie de vivre et un optimisme dans l’avenir ».

Par pur souci de ne pas dévoiler ces belles pépites à venir, je vous laisserai le plaisir de les découvrir sur le beau site internet Champaka dont la mise en ligne est désormais annoncée pour le début mars.

A travers cet hommage à l’Atomium, Eric VERHOEST s’inscrit dans la droite ligne des éditions MAGIC STRIP dont il fut d’ailleurs l’un des collaborateurs. En effet, la fameuse Etoile de l'Expo 58, créée par Lucien De ROECK, est pour tous les amateurs de ligne claire étroitement associée à la mythique collection Atomium des frères PASAMONIK. On se rappellera également qu’en 1983, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’exposition universelle de Bruxelles, MAGIC STRIP avait publié L’expo 58 et le style atome, un ouvrage incontournable et malheureusement épuisé depuis belle lurette qui nous proposait d’excellents textes sur le style atome dans le graphisme, l’architecture, la décoration, la bande dessinée…avec de superbes contributions graphiques de SWARTE, MEULEN, FLOC’H, CLERC, CHALAND… *

En nos temps de désillusions et de peur de l’avenir, on ne peut que se réjouir d’être invité à replonger dans une exposition universelle emblématique d’une société pleine d’espérance, confiante dans le progrès, la modernité et le bonheur… en pleine guerre froide !

Pour plus d’infos :
www.champaka.be (début mars 2008)
www.atomium.be site officiel de l'Atomium

*Ces illustrations sont pour la plupart reprises dans L’expo 58 et les fifties, un ouvrage récemment publié par les éditions Versant Sud. Selon le principe de la collection Au fil de la BD dans lequel il s’inscrit, ce livre propose une évocation du contexte historique dans lequel se déroulait l’expo 58 avec des illustrations extraites de plusieurs bandes dessinées. Si le propos de l’auteur, Pierre STEPHANY, s’éloigne le plus souvent de l’expo proprement dite et propose un tableau assez banal de la Belgique des années 1950 – en se perdant dans des anecdotes et des détails parfois inutiles – l’iconographie proposée n’est pas inintéressante par son condensé d’illustrations style atome. Un aperçu de l'ouvrage est disponible sur le site de l'éditeur