Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2018

SIR ALFRED REVISITE

Floc'h Alfred Hitchcock.jpg

Au même titre que de nombreux autres artistes et pas seulement des cinéastes contemporains, plusieurs auteurs de bande dessinée et illustrateurs revendiquent l'influence de l'impressionnante filmographie d'Alfred Hitchcock sur leurs créations. il est vrai que le célèbre réalisateur a su imprimer notre mémoire collective d'images fortes et particulièrement marquantes.

A titre d'exemple, un très jeune dessinateur comme Timothé Le Boucher, auteur du remarqué Ces jours qui disparaissent aux éditions Glénat, affiche ouvertement l'impact qu'ont exercé sur lui les créations du maître du suspense dans toutes leurs composantes à la fois scénaristiques, picturales ou musicales et plus particulièrement, pour sa dernière bande dessinée, le film Vertigo.

Ces jours qui disparaissent Glénat.jpg

On pourrait citer bien d'autres albums inspirés par le climat de suspense et d'angoisse, l'approche du thriller, les techniques de mise en scène, de caractérisation des personnages et bien d'autres éléments constitutifs des films d'Hitchcock à commencer par la très hitchcokienne Affaire Francis Blake, première aventure de Blake et Mortimer signée Ted Benoît et Jean Van Hamme.

blake-mortimer-Affaire Francis Blake.jpg

D'ailleurs, on notera que plusieurs analystes renommés de la bande dessinée ont également consacré des ouvrages de référence au réalisateur et à ses créations. On citera Hitchcock, le travail du film de Benoît Peeters (Impressions Nouvelles) ou plus récemment Epitaphe pour Alfred Hitchcock, le dernier livre de François Rivière (Payot).

Couv Epitaphe pour Alfred H.jpg

Dans ce contexte, rien de bien étonnant à voir surgir "Hitch" sous le crayon inspiré de dessinateurs. Les amateurs de ligne claire se souviendront notamment de la fausse couverture de Life signée Floc'h (reprise en ouverture de cette note) ou bien du dixième volume de la série Pin Up de Berthet et Yann intitulé Le dossier Alfred H

Couverture Pin Up.jpg

Dans la même veine, en ce début d'année, on a découvert La Bobine d'Alfred Hitchcock (Rue de Sèvres), adaptation d'un roman jeunesse de Malika Ferdjoukh. Cette bande dessinée tout public propose une fiction autour du tournage d'un film fantôme, Mary Rose, pièce de J.M. Barrie, l'auteur de Peter Pan, que le metteur en scène le plus célèbre du monde souhaitait réaliser mais qui a finalement essuyé un refus des studios Universal.

Si le dessin plein de promesses de Nicolas Pitz est encore hésitant - avec notamment des personnages qui se ressemblent tous beaucoup trop - le récit est prenant et sa mise en cases réussie.

couv_bobine_dalfred.jpg

p16_bobine_dalfred.jpg

En septembre, les éditions Dargaud nous proposeront une traduction française du Sir Alfred de l'américain Tim Hensley. Servie par un élégant graphisme rétro, cette bande dessinée complète utilement la lecture de l'ouvrage de François Rivière précité. En effet, dans le même esprit, sur fond d'humour noir, Hensley sait mettre en avant les liens qui unissent les films et leur créateur avec ses frustrations, ses complexes, ses pulsions, sa méchanceté... 

Elle nous prouve qu'avec son apparence bonhomme, ses tourments intérieurs et son caractère, Hitchcock campe vraiment un excellent personnage de bande dessinée. Quelle aurait été la réaction d'Alfred Hitchcock face à cet album hilarant mais aussi caustique ? Connu pour sa propension à la blague douteuse, aurait-il hurlé de rire devant le portrait-robot dressé par Hensley ? Mystère !

Couv Sir Alfred.jpg

Planche Sir Alfred.jpg

Pour terminer ce tour d'horizon pas forcément exhaustif sur une note plus picturale, on signalera que le talentueux David Merveille - bien connu pour ses créations autour de l'œuvre de Jacques Tati, autre grand maître du cinéma mondial - propose une vision personnelle de l'affiche du film d'Hitchcock, The trouble with Harry, dans des sérigraphies récemment éditées par Mad Duck Posters.

David Merveille 1harry-R-mail.jpg

De belles images à découvrir dans sa boutique en ligne

Générique de fin !

Title-39-Steps.jpg

11/08/2018

LA LIGNE CLAIRE INSPIREE DE PETER VAN DONGEN

couv-BLAKE-MORTIMER.jpg

Ces prochains mois, l'actualité éditoriale de Peter VAN DONGEN, talentueux dessinateur ligne claire néerlandais, ne se limitera pas à la publication, le 16 novembre, du tome 1 de La Vallée des Immortels, la nouvelle aventure de Blake et Mortimer dont il assure le dessin avec son compatriote Teun BERSERIK sur la base d'un scénario d'Yves SENTE (récit pré-publié depuis le début juillet dans Ouest France et Le Moustique).

Rampokan Dupuis.jpg

En effet, la parution de cette reprise des héros d'Edgar P. JACOBS, très inspirée d'un point de vue stylistique, sera concomitante à la réédition dans la collection Aire Libre Dupuis de Rampokan, roman graphique époustouflant sur la guerre d'indépendance de l'Indonésie qui avait fait connaître Peter VAN DONGEN aux lecteurs français, il y a plus de dix ans, à l'occasion de sa première publication chez Vertige Graphic en deux albums initulés Java et Célèbes. La nouvelle édition sera proposée en un volume avec une nouvelle mise en couleurs.

Couv Familieziek.jpg

L'auteur nous informe par ailleurs que la collection Aire Libre proposera en 2019 une version française de Familieziek, sa dernière bande dessinée publiée aux Pays-Bas par Scratch Books. Il s'agit d'une adaptation du roman de l'écrivain néerlandais Adriaan VAN DIS, traduit en français chez Gallimard sous le titre Fichue Famille, un récit qui n'est pas sans lien avec Rampokan puisque sa figure centrale est un rapatrié des Indes néerlandaises, un rescapé de la guerre et des camps japonais.

On ne peut que se réjouir de ce programme éditorial chargé qui devrait contribuer à mettre encore plus en lumière en lumière la merveilleuse ligne claire de Peter VAN DONGEN, l'un des rénovateurs majeurs de ce courant graphique.

02/08/2018

PICASSO REINVENTE PAR TORRES

Picasso guerra civil cover.jpg

Daniel Torres nous revient avec une bande dessinée fort originale, Picasso en la guerra civil, publiée aux éditions Norma.

Pour l'instant, elle n'est disponible que dans sa version espagnole. Espérons qu'elle ne subira pas le même sort que les deux derniers ouvrages de Daniel Torres qui n'ont toujours pas été édités en français : Jupiter, le dernier Roco Vargas en date et La Casa, travail monumental autour de l'évolution de l'habitat. La dernière publication française de Torres remonte à 2014 avec le roman graphique Bulles aux éditions La boite à bulles.

Qui sait ? Peut-être que l'exposition que la Galerie bruxelloise Champaka va consacrer, en octobre prochain, à Roco Vargas va permettre de relancer l'intérêt des éditeurs franco-belges pour cet auteur marquant de la escuela valenciana, toujours autant apprécié de l'autre côté des Pyrénées.

Voir l'un des auteurs les plus importants de la bande dessinée espagnole ignoré par les éditeurs francophones laisse quand même plus que songeur... L'Europe de la bande dessinée est encore à faire !

PICASSO_0000_67.jpg

Dans Picasso en la guerra civil, Daniel Torres nous propose une fiction mettant en scène le célèbre peintre et un jeune dessinateur de 26 ans, Marcel, convié par le créateur de Guernica à réécrire son histoire à travers... une bande dessinée ! L'objectif de Picasso étant d'éteindre un tourment qui l'habite, à savoir ne pas avoir combattu au sens propre, les armes aux poings, pendant la guerre civile espagnole.

Ce postulat de départ donne finalement lieu à une confrontation entre trois artistes :

. Torres qui dessine la rencontre et la collaboration de Picasso et Marcel en 1953 :

PICASSO_0013_54.jpg

PICASSO_0007_60.jpg

. Marcel qui dessine en 1953 la vie rêvée de Picasso, combattant dans la bataille de l'Ebre de 1938 :

PICASSO_0003_64.jpg

PICASSO_0001_66.jpg

. et le Picasso combattant fictif de 1938 signant, dans les tranchées, des dessins satiriques sur Franco :

PICASSO_0009_58.jpg

PICASSO_0016_51.jpg

Le récit offre donc à Torres la possibilité de déployer plusieurs styles graphiques (le sien, celui de Marcel et celui du Picasso imaginaire).

Nous vous en dirons pas plus en vous invitant à découvrir cette bande dessinée... en VO. En attendant qu'un éditeur francophone se réveille !

PICASSO_0048_19.jpg

Cases extraites de Picasso en la guerra civil - copyright Daniel Torres & Norma