Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2015

LE CORBUSIER ET LA LIGNE CLAIRE / EPISODE 4 : JEAN-PIERRE LYONNET

Le quatrième volet de notre saga estivale autour de Le Corbusier et la ligne claire nous donne l'occasion d'évoquer les créations de Jean-Pierre Lyonnet, un artiste ligne claire que nous apprécions énormément même s'il n'oeuvre pas en bande dessinée.

Le Corbusier Lyonnet.jpg

Illustration de 2012 célébrant les 60 ans de la Cité Radieuse de Le Corbusier et d'Objectif Lune d'Hergé (à l'occasion des 60 ans de Jean-Pierre Lyonnet)

Jean-Pierre Lyonnet est passionné par l'architecture du début du siècle dernier, son histoire, son esthétique moderne. Depuis plus de quarante ans, il fait partager cette passion en usant d'un pinceau et/ou d'un stylo, passant toujours avec bonheur de l'écrit à l'illustration ou mélant les deux disciplines. Il a notamment écrit des livres de référence pour les amateurs d'architecture sur Hector Guimard et Robert Mallet-Stevens.

Lyonnet L'enfer est dans le sac.jpg

Nous l'avons découvert, sur le tard, avec un bel ouvrage de format carré 31x31 cm, avec fenêtre découpée et 45 tours inclus , L'enfer est dans le sac, aux éditions Crapule (dans la même collection que la première édition de C'était dans le journal de Ted Benoît). A l'époque, on le sentait proche de basculer dans la bande dessinée ligne claire.  Tel ne sera finalement pas le cas, l'artiste préférant se recentrer sur l'illustration d'architecture.

Lyonnet sérigraphie.jpg

Nous avons donc suivi avec intérêt ses créations graphiques, notamment ses belles sérigraphies sur l'architecture du début du siècle dernier.

Lyonnet Villas Modernes.jpg

En 1997, son ouvrage Villas modernes, Banlieue Ouest, 1900-1939 co-signé avec Christine Desmoulin aux éditions Alternatives, nous avait fortement impressionné. Il donnait à voir des restitutions très ligne claire, dans leur état d'origine, de villas, résidences, hôtels particuliers construits en banlieue parisienne, à l'aube du XXe siècle, par des architectes d'avant-garde en rupture avec l'académisme ambiant et épris de modernité.

Lyonnet Villa Moderne.jpg

Parmi la soixantaine de maisons modernes que fait revivre le trait brillant de Jean-Pierre Lyonnet, on croise des créations d'architectes plus ou moins connus dont, pour les plus célèbres, de grands noms tels Guimard, Perret, Mallet-Stevens ou bien évidemment Le Corbusier. Une promenade vivement conseillée à tout amateur de ligne claire !

Il était donc naturel de se tourner vers lui pour quelques éclairages sur Le Corbusier et la ligne claire.

Pingusson Lyonnet.jpg

Pingusson - l'hôtel Latitude 43 à Saint-Tropez (exposé lors de l'expo "Architecture et bande dessinée" en 2010)

Jean-Pierre Lyonnet : "N’ayant que très peu de rapport avec la bande dessinée, même si j’ y ai quelques amis et pas mal d’admirations, mon univers dépasse rarement l’architecture et son histoire (je considère toutefois les engins roulants, volants ou flottants comme  des « architectures mobiles »), le dessin n’étant qu’un des moyens d’en raconter les richesses.

J’emploie toujours le terme « ligne claire » avec modération, d’une part parce que lorsque j’ai commencé à dessiner, en 1973, ce genre-là n’avait pas de nom, c’était simplement de l’illustration. D’autre part, le terme est maintenant usé comme la corde et s’apparente, comme j’ai pu le lire dans la presse la semaine dernière à propos d’une exposition, à toute la bande dessinée, à condition qu’elle exhale un parfum belge fortement nostalgique (ce qui n’est pas pour me déplaire). Selon ce journaliste, Tillieux, Macherot, et pourquoi pas Jacobs auraient fait de la ligne claire sans le savoir.

Dans le même ordre d’idée, on peut lire un peu partout que Mallet-Stevens faisait de l’ « Art déco », alors que l’expression date des années soixante. Le plus amusant est de voir aujourd’hui les œuvres de Le Corbusier associées à cela, alors qu’en 1925, au moment de l’Exposition des Arts décoratifs, il pestait contre tous ces « décorateurs » et leur promettait une fin proche.

Et puisque qu’il est question de lui, et malgré les procès d’intention dont il est soudainement l’objet, je persiste à croire qu’il est l’un des inventeurs du XXe siècle avec James Joyce et Picasso (au hasard !).

Quant à savoir s’il est « ligne claire », je n’en sais rien. J’ai publié il y a quelques mois un livre sur Claude Nicolas Ledoux dont l’extrême dépouillement des lignes et des volumes nous font penser que l’inventeur de la ligne claire, ce serait plutôt lui.

Mais force est de constater que la série de villas construites dans les années vingt par Corbu et son cousin ont influencé la terre entière et pas seulement les illustrateurs. Pour autant ne confondons pas le contenu et son contenant : le dessin n’a que deux dimensions. J’ai commis en 1989, un portfolio sur la villa Savoye qui démontre cela : l’intemporalité du génie corbuséen."

LES ACTUALITES DE JEAN-PIERRE LYONNET :

"Mon dernier livre sur Ledoux - les « propylées de Paris » aux éditions Honoré Clair- est toujours en librairie.

Lyonnet Propylées Couverture.jpg

Lyonnet Propylées Barrière de l'Etoile.jpg

Pour l'heure, je viens de publier un portfolio sur la villa Cavrois  que l’on peut voir sur le blog de la villa et sur le site etatsdesstocks.com .

Lyonnet PF Villa Cavrois 1.jpg

Lyonnet PF Villa Cavrois 2.jpg

Par ailleurs, je termine actuellement un livre sur Hector Guimard (sans dessins) et un autre sur l’histoire de l’hydraviation (avec dessins)".

Bloch Lyonnet.jpg

 Bloch 120 "ville de Paris", carte de voeux privée

Nous espérons que la lecture de cette page vous donnera envie de plonger dans l'univers de Jean-Pierre Lyonnet, un créateur vraiment ligne claire !

 Illustrations copyright Jean-Pierre LYONNET

Les commentaires sont fermés.