Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/12/2013

LA PROPRIETE, CHEF D'OEUVRE LIGNE CLAIRE

La Propriété cover.jpg

Si ce n’est déjà fait, procurez-vous au plus vite la dernière bande dessinée de Rutu Modan, La Propriété, publiée chez Actes Sud BD. C’est un pur chef d’œuvre !

Après le succès mondial d’Exit Wounds, son précédent ouvrage, l’artiste israélienne confirme son incroyable talent de conteuse-dessinatrice au trait ligne claire très pur et très expressif.

La Propriété nous raconte l’histoire d’une vieille dame juive qui, accompagnée de sa petite fille, revient en Pologne, sa terre natale, pour récupérer une propriété familiale qui a été spoliée par les nazis pendant la seconde guerre mondiale.

La Propriété pl 1.jpg

Par les sujets qu’elle aborde, la bande dessinée de Rutu Modan aurait pu être sérieuse, douloureuse et pesante. Il n’en est absolument rien ! C’est au contraire sans pathos et sur le ton d’une comédie légère que l’auteur nous fait partager une histoire de famille bien évidemment liée aux traumatismes de l’Histoire. C’est d’ailleurs en s’affranchissant de la gravité dans le propos que l’on aurait pu attendre avec un tel thème central que Rutu Modan fait mouche et nous touche en plein cœur.

C’est la marque des grands auteurs de bande dessinée que de savoir entraîner le lecteur dans un univers d’une richesse infinie derrière une facture très simple, une sobriété dans le dessin et la mise en page. Il y a assurément un héritage hergéen dans l’approche de la bande dessinée de Rutu Modan, dans cette volonté de lisibilité tant narrative que graphique, dans ce choix de prendre le parti de l’humour pour évoquer des sujets graves, de divertir tout en faisant réfléchir.

La Propriété Planche 6.jpg

Comme chez Hergé, ses personnages sont tous très bien trouvés. Dans cette galerie de portraits, les figures centrales de la grand-mère israélienne aux humeurs changeantes et au caractère bien trempé et de sa petite fille pleine d’esprit d’initiative ne sont pas sans nous évoquer le tandem Haddock-Tintin dans une version féminisée et actualisée des plus réussies. Chaque personnage, principal ou secondaire, est traité avec soin, portant sa part d’ombre et de mystère et dévoilant, au fil du récit, ses arrière-pensées, ses secrets, ses failles, ses espoirs, ce qui le rend particulièrement humain.

La construction du récit est tout simplement imparable. Sans avoir l’air d’y toucher, avec une subtile habilité, l’auteur nous tient en haleine en proposant rebondissements et surprises qui dynamisent le récit. Par ailleurs, elle s’emploie à mélanger les genres avec une extrême ingéniosité : il y a à la fois du suspense, de la tension, de la romance, de l’émotion, du vaudeville dans l’aventure profondément intime qu’elle nous conte.

En résumé, vous l’aurez compris, La Propriété est tout simplement une exceptionnelle bande dessinée. Ne passez surtout pas à côté !

La Propriété 4eme Couv.jpg

Liens utiles :

- les 22 premières pages du livre sur le site de l’éditeur.

- notre entretien avec Rutu Modan lors de la parution de Exit Wounds.

Les commentaires sont fermés.