Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2012

LES AVENTURES DE LA LIGNE CLAIRE

Nous vous proposons dans notre rubrique albums photos - bas de la colonne de gauche de ce blog - quelques clichés de la magnifique exposition Les aventures de la ligne claire organisée dans le cadre du BDFIL 2012.

Affiche Espace Arlaud.JPG

Vous voudrez bien excuser la piètre qualité de ces photographies. Elles n'ont d'autre but que de laisser une trace de cette exposition qui fera date puisque c'est la première exclusivement consacrée à la klare lijn et rassemblant autant d'originaux d'auteurs de ce courant graphique.

Félicitations à Philippe Duvanel, directeur artistique de BDFIL et aux commissaires d'exposition Jean-Marie Derscheid et Ariel Herbez pour la qualité de leur travail. 

Carton expo Ligne Claire.jpg

Nous regrettons de ne pas pouvoir vous présenter des clichés des salles 2 et 3 de l'exposition proposant de magnifiques dessins et planches d'Hergé, Jacobs, Martin, Vandersteen, Bob de Moor et autres piliers ligne claire du journal Tintin mais il était imposible de photographier ces oeuvres exceptionnelles.

Vous pourrez néanmoins découvrir un aperçu d'oeuvres exposées dans les autres salles offertes au visiteur :

- Salle 1 : Les prémices de la ligne claire (Pinchon, Rabier, Saint Ogan, Mac Manus...)

- Salle 4 : Le revival des années 80 - La mouvance francophone et latine (Ted Benoît, Floc'h, Chaland, Clerc, Avril, Giardino...)

- Salle 5 : Le revival des années 80 - L'étincelle hollandaise (Swarte, Meulen, Seele, Van den Boogaard...)

- Salle 6 : 1990-2012, la permanence de la ligne claire (Stanislas, Van Dongen, Ware, Bravo...);

- Salle 7 : La ligne claire Swiss Made (Exem, Badoux, Capeder...)

- Salle 8 : La ligne claire, une ligne idéale pour la publicité et la communication.

Enfin, nous tenons à saluer une fois plus le talent d'Exem et la beauté de l'affiche qu'il a dessinée pour cette exposition.

Vous trouverez ci-dessous les étapes de création de cette magnifique composition rassemblant plusieurs figures marquantes de l'histoire de la ligne claire.

Exem travail préparatoire affiche.JPG

Exem affiche La ligne claire.JPG

Exem sources affiches la ligne claire.JPG

Nous ne pouvons qu'inviter les amateurs de klare lijn à se procurer d'urgence la sérigraphie de cette affiche auprès de la galerie suisse Séries rares. Il ne doit plus en rester des masses !

Ce tirage a fait l'objet d'une impression en onze passages sur un format 50x70 cm. Le prix de vente est de 77 francs suisses (soit environ 65 €), un prix modique pour une réalisation d'une qualité exceptionnelle.

Sérigraphie Lausanne.jpg

Illustrations copyright Exem & BDFIL

16:49 Publié dans Exem | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lausanne, exem, ligne claire, bdfil

19/09/2012

LAUSANNE, MARSEILLE, PERPIGNAN, NERAC . . . LA LIGNE CLAIRE A L'HONNEUR

Décidément, la ligne claire n'en finit pas de faire parler d'elle en ce moment.

Dimanche dernier, 16 septembre, à Lausanne, à l'occasion du festival BDFIL, dans le prolongement de la superbe exposition Les aventures de la ligne claire (à voir jusqu'au 23 septembre), se tenait une conférence Regards croisés sur la ligne claire faisant intervenir autour du journaliste et commissaire d'exposition Ariel Herbez les dessinateurs Ted Benoît, Ever Meulen, Exem et Christophe Badoux.

Conférence 1.JPG

Ted Benoît, Ever Meulen et Ariel Herbez

Conférence 3.JPG

Les suisses Exem et Christophe Badoux

Ce samedi 22 septembre, à 16 heures, c'est au tour de Marseille de proposer une nouvel échange autour de la klare lijn avec pour intervenants Benoit Mouchart, directeur artistique du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême et Ted Benoît qui semble manifestement prendre goût à l'exercice.

Cette conférence organisée dans le cadre de l'exposition Blake et Mortimer à Marseille, se tiendra à la Bibliothèque L'Alcazar, Cours Belsunce, dans le 1er arrondissement de la cité phocéene. Plus d'infos ici.

Alcazar BM Marseille.jpg

La semaine suivante, les 29 et 30 septembre, ce sera au tour du Festival del Disc et de la Bande Dessinée de Perpignan d'accueillir le grand Joost Swarte (aux côtés de nombreux autres auteurs prestigieux mais sans Ted Benoît...). Programme complet à télécharger ici.

Festival de Perpignan.jpg

L'affiche (pas ligne claire) du FID&BD

Enfin, les 6 et 7 octobre, la charmante ville de Nérac accueillera la cinquième édition des Rencontres Chaland. On pourra y retrouver, aux côtés de François AVRIL, invité d'honneur, plusieurs dessinateurs ligne claire dont Joost Swarte et Ted Benoît (décidément en tournée).

Le programme des réjouissances est en ligne sur le blog de l'évènement.

affichenerac2012.jpeg

Comme quoi la ligne claire alimente l'actualité culturelle ! On ne peut que s'en réjouir.

02/09/2012

LAPONE S'EXPOSE CHEZ CHAMPAKA

LAPONE_COVER-CATALOGUE.jpg

 
Pour sa rentrée, la galerie bruxelloise Champaka accueille, du 5 au 29 septembre, Sentiers Nocturnes, une exposition spécialement créée par Antonio Lapone. Suivant avec intérêt, depuis ses débuts, le parcours de ce talentueux créateur, c'est avec grand plaisir que Klare Lijn le voit aujourd'hui accéder à un des hauts lieux de la ligne et du style atome. Une bonne occasion pour poser quelques questions à l'artiste italien et vous faire partager quelques inédits (esquisses, travaux préparatoires,...) qu'il nous a aimablement mis à disposition. Grazie mille !

LAPONE 59.JPG

Klare Lijn International : Dans quel état d’esprit es-tu à quelques jours du vernissage de ta première exposition d’envergure à la galerie Champaka de Bruxelles, haut-lieu de la ligne claire ayant déjà célébré des auteurs majeurs comme Chaland, Swarte, Avril, Meulen… ?
 
Antonio Lapone - : Hola ! Je suis au bord de la plage, relax, avec un carnet de croquis et un Martini, je lis tes questions et je réponds très tranquillement… Ha ! Ha ! Ha ! Quelle question! Je suis dans mon bureau, dehors il pleut des cordes et je m'apprête a te répondre dans un état de stress complet, "le best of du stress". L'expo Sentiers Nocturnes arrive après celle consacrée à Yves Chaland (Les Grandes Cases du Jeune Albert) donc il est normal d'avoir un peu d'appréhension. Pour l'instant, je me sens dans l'ombre du maître et de tout les grands artistes qui sont passés avant moi dans cette superbe galerie.

FERRY 01.JPG

KLI : Quelle est l’origine de cette exposition ? Une proposition d’Eric Verhoest, le responsable de Champaka ? Est-ce que ta participation, l'an passé, à l’exposition collective Wintertime avec la toile Sweet Lady Winter a été le déclencheur ?
 
AL : En effet, l’exposition collective Wintertime m'a permis d'entrer à petits pas dans la galerie et aussi à Eric Verhoest de voir mon style de travail. A cette période, j'avais déjà commencé à peindre sur toile. J'attendais des réponses de la part de mon éditeur et j'avais envie de découvrir d'autres moyens d'expression. La peinture m'a permis de renouer avec le graphisme, chose que j'avais un peu perdue avec la bd et surtout de toucher un public différent.

THE SECOND MAN 02 BN.JPG

KLI : Est-ce que tu as eu totale liberté pour choisir la forme de ton exposition ou bien Champaka t’a demandé de créer des œuvres dans un style et des formats précis ?
 
AL : Au début j'ai eu carte blanche pour trouver ma route. Eric Verhoest a demandé une exclusivité et à ce moment là, j'ai jeté plusieurs concepts sur le papier. Créer un thème bien précis et le développer n'est pas chose facile surtout quand tu dois utiliser plusieurs supports différents comme la toile ou le papier.

CARTON 01.JPG

KLI : Quelles seront les œuvres exposées ? Il semble que cela soit essentiellement des peintures et illustrations créées spécialement pour l’occasion. Depuis combien de temps travailles-tu sur cette exposition ?
 
AL : Au même moment, j'ai collaboré avec une radio italienne (Radio Capital) pour laquelle j'ai créé des images autour de la nuit et de la musique, des ambiances très clubbing qui mettent en scène Maxine, jeune femme qui ecoute la radio la nuit (Maxine c'est aussi le titre d'une chanson de Donald Fagen dans l'album The Nightfly). L'émission s'appelle Sentieri Notturni. Eric Verhoest a vu les dessins et a pensé que l'univers de la nuit et des clubs était une très bonne idée pour l'expo qui est devenue Sentiers Nocturnes, après bien sur avoir demander à Sergio Mancinelli, dj de la radio, d'utiliser le nom de son émission en français, ce qu'il a accepté avec un très grand plaisir.

SERGIO 1.JPG

LAPONE 21.JPG

ON THE AIR.JPG

KLI : Quelles étaient tes envies picturales par rapport à cette exposition ? Est-ce que tu as réussi à faire des choix rapides sur ce que tu voulais présenter ? A ce que j’en ai vu, il y a beaucoup de femmes, de pin-up dans une atmosphère très américaine.
 
AL : La femme, dans mon travail, est un sujet de prédilection. Pour le projet, j'ai pensé utiliser New York comme toile de fond avec ses fenêtres parfois allumées et les autres aveugles. Comme je travaille souvent par masse de couleurs, comme dans la sérigraphie, la technique de l'aplat a l'acrylique s'est imposée tout naturellement.

LAPONE 48.JPG

De plus, comme Eric Verhoest voulait une exclusivité, j'ai demandé à Virginie Vertonghen s'il lui était possible de réaliser d'après mes dessins des bijoux en étain pour les appliquer sur les toiles, ce qu'elle a fait avec beaucoup de maîtrise. Le résultat est bluffant . En plus, un des bijoux issus de ces tableaux - The Night Wings - a été réalisé en 12 exemplaires (plus d'informations sur le site de la Galerie Champaka dans les prochains jours...).

bijoux 01.jpg

bijoux 02.JPG

bijoux 03.jpg

EXLIBRIS.JPG

KLI : Est-ce que tu as créé en solitaire ou bien Eric avait un œil sur ce que tu proposais ? Est-ce que tu as montré ton travail à des proches ?

AL : J'ai créé effectivement en solitaire. Lorsque je débute un travail, je n'aime pas trop le montrer. C’était encore plus le cas pour cette expo. J'ai juste présenté certains dessins et recherches sur mon blog. Avec Eric, on avait décidé de garder un certain secret jusqu’au jour de l'exposition.

Rendez-vous 01a.JPG

Rendez-vous 01b.JPG

KLI : Est-il facile de fixer un prix pour une œuvre ? J’imagine que tu dois en discuter avec Eric Verhoest et que tu as ton mot à dire. Est-ce que le temps passé pour la création est un paramètre essentiel ?
 
AL : Effectivement, il n'est pas facile de fixer les prix. Il faut trouver un juste milieu par rapport
a tout le travail réalisé et avoir un éventail de prix qui soit correct par rapport à la qualité du travail.

It-s too late 01.JPG

KLI : Sentiers nocturnes, c’est aussi un beau catalogue au prix fort abordable édité par Champaka. Peux-tu nous en dire plus sur cet ouvrage ? Est-ce qu’il reprend l’intégralité des toiles et illustrations de l’expo ? Chaque toile ou dessin fait référence à une chanson. Pourquoi ?
 
AL : J'ai eu envie avec Eric Verhoest de réaliser un beau catalogue accessible a tous. J'ai créé pour cet ouvrage une playlist spéciale à écouter pendant la lecture. Pour chaque image, une chanson. Ce petit catalogue "chic et choc "comme l'a appelé Eric est déjà disponible en librairie et sur le site des éditions Champaka.

RENDEZ-VOUS 02.JPG

KLI : Est-ce à dire que le vernissage de ton exposition sera musical ?

AL : Il y aura probablement un fond musical. Je dois encore en discuter avec Eric.

CARTON 02.JPG

KLI : L’avancement de A. Clarks, ta nouvelle bande dessinée n’a-t-il pas trop été trop « perturbé » par la création de cette exposition ?
 
AL : Je dois dire que non ! Adam Clarks avance bien. J’en suis déjà à la page 15 et comme toujours,
j'ai beaucoup de dessins préparatoires et une quinzaine de couvertures… Et maintenant, je vous laisse ici avec la chanson qui m'a guidé pendant la réalisation de l'expo. Elle résume tout l'esprit des mes Sentiers Nocturnes. C'est The Nightfly de Donald Fagen… 

donald-fagen-the-nightfly-.jpg

Sentiers Nocturnes

Exposition du 5 septembre au 29 septembre 2012

Vernissage en présence d'Antonio Lapone, le 4 septembre, à 18h00

Galerie Champaka, 27 rue Ernest Allard, à Bruxelles 

Logo Champaka.gif

Tel : +32 2 514 91 52 
sablon@galeriechampaka.com
www.galeriechampaka.com

Illustrations copyright Lapone, Vertonghen & Champaka

09:26 Publié dans Lapone | Lien permanent | Commentaires (0)