Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2012

SAPIN REPORTER AU PAYS DES SOCIALOS

Couv Sapin.jpg

Campagne présidentielle, le dernier reportage en bande dessinée de Mathieu Sapin, paru le 22 mai, soit quelques jours à peine après l'élection de François Hollande à la présidence de la République, nous propose de vivre de l'intérieur les mois de campagne du candidat socialiste de son investiture, à la fin des primaires du PS, jusqu'au 6 mai, date de sa victoire.

Si l'album se lit avec plaisir et dévoile les coulisses de cette aventure politique, on peut regretter un manque de mordant et de causticité du dessinateur à l'égard de François Hollande et de son équipe.

Planche 1 Sapin.jpg

C'est finalement une bande dessinée "normale" sur un candidat "normal". On aurait aimé un peu du cynisme et de la drôlerie de Blain et Lanzac dans Quai d'Orsay chez le même éditeur.
 
Mais on mesure aisément qu'il n'a pas pas été facile à Mathieu Sapin, qui se déclare d'entrée candide en politique, de se retrouver ainsi infiltré dans l'équipe du candidat Hollande pour suivre la bataille des présidentielles aux premières loges.
 
On perçoit bien qu'il n'a pas été le témoin de tout et qu'il a été contraint à une certaine retenue voire à une confidentialité par rapport à des événements ou des propos. 
 
Si le trait "nouvelle bande dessinée" de Sapin n'est pas ligne claire, le dessinateur nous réserve, au détour d'une planche, un agréable clin d'oeil à Hergé et à une célèbre planche de Tintin au pays des soviets sur la communication en politique et l'art du simulacre. Une référence de bon goût qui reste toujours d'actualité ! Rien que pour cela, son album se devait d'être chroniqué sur ces pages.

Planche 2 Sapin.jpg

Illustrations copyright Mathieu Sapin & Dargaud

Les commentaires sont fermés.