Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


11/02/2012

RAINY DAY BY LAPONE

cover_RAINY_DAY.JPG

Après son excellent Accords Sensibles, Antonio Lapone nous revient avec Rainy Day, un charmant petit ouvrage qui vient enrichir la belle collection de carnets proposés par l'éditeur Alain Beaulet. A l'occasion de cette publication, nous sommes allés prendre des nouvelles du plus wallon des dessinateurs italiens ! Un grand merci à Antonio pour l'entretien qu'il a bien voulu nous accorder et les illustrations inédites qui illustrent cette page.

Image inédite 7.jpg

Klare Lijn International : Comment s'est concrétisé ce projet ? Tu as démarché Alain Beaulet ou c'est une proposition de sa part ?

Antonio Lapone : Rainy Day n'avait pas été pensé comme un projet de livre. J'avais envie de dessiner sans but. Je n'avais jamais dessiné dans un carnet. J'ai toujours cherché la perfection des lignes dans mon dessin et dessiner dans un carnet, cela m'inquiétait beaucoup. Mais dans le même temps, j'achetais toujours des petits carnets chez Muji, des tout petits carnets très beaux avec une couverture noire, un dos toilé gris, des pages lignées. Un jour, j'en ai découvert une dizaine dans mon tiroir... Il pleuvait. Une de ces journées où tu décides de faire un peu d'ordre dans le bureau et surtout dans la tête ! Et là, j'ai commencé à dessiner, sans penser à rien. J'avais juste en tête la pluie, cette journée de pluie et les pages de mon carnet Muji à remplir.

14112011742.jpg

Le carnet terminé, je me suis retrouvé avec entre les mains un petit bouquin plein de personnages : Maxine et Donald, Valéria, Danielle, Henri, Thomas… C'est là que j'ai envoyé un premier message à Alain Beaulet avec des scans des pages. Quelques jours plus tard, il ma répondu qu'il était intéressé et souhaitait publier mes dessins dans sa collection Petits Carnets (initiée sur une idée de François Avril). J'ai accepté sa proposition en lui disant "ok, alors je vais faire la mise au net" et Alain Beaulet m'a répondu "non, moi je les aime comme ça !".

14112011744.jpg

KLI : Ce n'est pas ta première réalisation de petite dimension. il y a déjà eu Vanilla Vandere à la Grande Ourse et aussi Club Colonial au 9ème Monde. Quel plaisir te procure ces ouvrages de format réduit et de courte pagination ? Une respiration, une distraction par rapport à la course d'endurance d'une bande dessinée de 44 planches ?

AL : Non, c'est ne pas une distraction. Je m'engage toujours beaucoup, même dans les petites choses. Il est aussi important pour moi de comprendre qu'il ne faut pas toujours chercher la perfection et, avec Rainy day, c'est le cas.

14112011745.jpg

KLI : Peux-tu expliquer tes options graphiques sur Rainy Day ? Tu t'éloignes de la ligne claire, non ?

AL : Je ne sais pas. Je suis toujours a la recherche de nouvelles évolutions de mon style graphique. Pour Adam Clarks, ma prochaine bande dessinée, je travaille avec un encrage tres "ligne claire" mais après je travaillerai beaucoup sur la couleur. Je suis en train de faire de la recherche sur la couleur dans les tableaux art déco, dans les vieilles pubs des années 40 et 50, des lumières expressionnistes et dramatiques !

14112011746.jpg

KLI : Quelle a été ta technique pour ces dessins ?

AL : Pour Rainy Day, j'ai utilisé les feutres Tombow. Ils me permettent de donner au dessin un effet aquarelle. C'est idéal pour arriver à rendre l'idée de la pluie, des nuages, de la brume... J'adore cette technique et pour les dédicaces, c'est génial !

Dédicace.JPG

KLI : A quoi pensais-tu en concevant ces illustrations ? Quels livres, bandes dessinées, photographies, films ou musiques t'ont particulièrement influencé sur Rainy Day ?

AL : Juste une journée de pluie...

Image inédite 2.JPG

KLI : En parcourant Rainy Day, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Il Pleut de Jean-Philippe Peyraud. Est-ce que tu connais et apprécies cette bande dessinée autour de la pluie et du sentiment amoureux ? A mes yeux, il y a comme un cousignage entre ta création et la sienne.

AL : Bien évidemment, je connais Il Pleut de Jean-Philippe Peyraud ! J'adore ce petit bouquin publié par treize étrange, l'éditeur de Accords Sensibles et prochainement d'Adam Clarks ! D'ailleurs, j'aimerais bien travailler avec Jean-Philippe, lui au scénario et moi aux dessins...

Image inédite 4.JPG

KLI : As-tu d'autres projets de petits livres chez Alain Beaulet ? Un Sunny Day serait opportun pour prolonger ce Rainy Day, non ?

AL : Pour le moment, je n'ai pas envisagé de Sunny day. Je dois avouer que je n'aime pas trop dessiner des ambiances ensoleillées. Ce qui me plairait ce serait plutôt des sunny day en automne, à New York, des promenades à Central Park, la lumière qui tombe a travers les arbres... Ca j'adore !

VALERIA.jpg

KLI : Quels sont tes projets pour 2012 ? Ta bande dessinée Adam Clarks sera t-elle publiée dans l'année ? Des portfolios, des toiles, des expos ?

AL : Pour ce qui concerne Adam Clarks, avec Régis Hautière au scénario, je dois terminer les planches pour le mois d'octobre. Je n'en suis qu'à la page 7. Par contre, comme toujours, j'ai déjà beaucoup de recherches et déjà quelques couvertures déjà terminées. Sinon, à côté de la bande dessinée, je travaille sur des toiles de grande dimension, à l'acrylique. J'ai un projet d'expo a la Galerie Champaka à Bruxelles pour la fin d'année. Le thème sera l'art déco, la femme et la musique, un parcours dans la nuit, et le titre sera Sentiers nocturnes.

Image inédite 1.JPG

Pour en savoir plus :

- Le blog d'Antonio Lapone

- Le site internet d'Alain Beaulet

Illustrations copyright Antonio Lapone & Alain Beaulet

16:56 Publié dans Lapone | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire